Sophie Hoyle
9. Biomédias/ Portraits d'artistes

Sophie Hoyle

Psychic Refuge : autonomy and auto-healing

« Dans le cadre des résidences EMARE (European Media Artist in Residence Exchange) organisées par le réseau EMAP (European Media Art Platform), l’Antre Peaux, membre d’EMAP a accueilli Sophie Hoyle.

Au cours de sa résidence dans l’UrsuLaB, le bio-lab de l’Antre Peaux, Sophie a déployé son projet Chronica.

Chronica (2021) vise à explorer les expériences partagées de la maladie chronique, du handicap et du traumatisme collectif à travers de multiples formes de marginalisation sociale mais aussi des formes de guérison collective et de connaissance corporelle autonomes par rapport au système de santé. L’artiste a donc, au cours de sa résidence, expérimenté différentes « mesures » ou « marqueurs » biologiques du traumatisme dans le corps, dans les cellules de la peau et les tissus musculaires comme le fascia, en utilisant l’Ursulab pour des explorations bricolées et spéculatives sur le corps plutôt que la recherche scientifique.
Son travail s’est aussi déployé dans le Houlocène, studio-corps de l’Antre Peaux.

Vivant elle-même avec une maladie chronique et des handicaps liés, notamment à un traumatisme, Sophie raconte à travers son travail, ses expériences personnelles en tant que personne homosexuelle, non-binaire et membre de la diaspora du Moyen-Orient et de l’Afrique du Nord pour explorer la dimension politique des questions de handicap, les inégalités en matière de soins de santé et l’histoire des technologies biomedicales.

Chronica s’écrit aussi à partir des expériences d’autres artistes en situation de handicap.

A Bourges, par exemple, un travail avec un.e artiste danseur.se berruyer.e s’est déroulé. Sophie a été accompagnée sur la prise de vue de ce travail chorégraphique par un autre artiste berruyer.

Avec l’arrivée du COVID, les objectifs initiaux du projet ont dû être modifiés et adaptés.
Ainsi, la première partie de la résidence a lieu à Londres, lieu de résidence de l’artiste, en février. Pour cette première partie de résidence, Sophie Hoyle s’est appuyée sur différents réseaux d’artistes de la ville pour discuter du handicap et de la psychiatrie transculturelle ».

Discover the artist Sophie Hoyle. British artist and writer, she addresses in her work the intersectional approach of post-colonial, queers, feminist issues, as well as disability and critical psychiatry.

Interview réalisée par Sacha Leclerc lors de sa résidence à l’Ursulab (Antre Peaux) (VOSTFR/EN)

Pour aller plus loin :

The whole of her work on her vimeo.

Makery met her before her residence EMARE – European Media Art Residency – at the Antre Peaux in Bourges 

Article Makery FR
Article Makery EN

Lors du werkleitz festival 2021, ielle à tenu.e une conférence en ligne autour de son dernier projet Chronica :

Werkleitz Festival

 

 

Sophie Hoyle is an artist and writer whose practice explores an intersectional approach to post-colonial, queer, feminist, critical psychiatry and disability issues. Their work looks at the relation of the personal to (and as) political, individual and collective anxieties, and how alliances can be formed where different kinds of inequality and marginalisation intersect.

They relate different personal experiences such as being queer, non-binary, and part of the MENA (Middle East and North Africa) diaspora to broader forms of structural violence. From a lived experience of psychiatric conditions and trauma, or post-traumatic stress disorder, they explore the history of biomedical technologies embedded in state and military surveillance and control.

Programmation associée

Pas de programmation associée

DISCOVER

Introduction
Nadir
Concerts / Shows
Pedagogy's space
Haïdouc
Multi-medias Arts
Infoshop
Resource Area
UrsuLaB
Biolab
Transpalette
Art center
Houlocène
Studio Corps
Usina-son
Music studios
AntreLab
FabLab