Antre-Peaux Bourges

Vous voulez fabriquer, réparer, remplacer, améliorer, comprendre, et vous rencontrez un obstacle technique dans la réalisation de vos projets ? Venez en parler aux makers, techniciens et ingénieurs curieux de l’AntreLab ! Ils ne font pas (encore) de miracles mais pourront sans doute vous aider à y voir plus clair ! Le principe est simple : vous venez avec votre problématique technique, on en discute, et on essaye de voir comment et/ou avec qui la résoudre.

L’idée consiste à venir en discuter pendant un moment dédié avec nous, afin de partager les expériences et les savoirs. . A plusieurs, il est plus facile de trouver des solutions.

Thématiques abordées :

Comment ça marche ? C’est très simple : prenez rendez vous un mardi soir en nous contactant via antrelab@antrepeaux.net.

Créé en 1995, l’Usina-son est un espace de répétition, d’enregistrement et d’accompagnement musical destiné aux pratiques amateurs et professionnelles, pour tous les groupes de musique de Bourges et de son bassin de vie.

Son rôle : permettre aux groupes amateurs ou semi-professionnels de pratiquer, d’être accompagnés et de s’inscrire dans une logique de réseau.

Cet espace de répétition active des programmes de formation et d’accompagnement et participe pleinement aux dynamiques de réseaux en Région Centre-Val de Loire.

Espace de recherche, de création en résidence, de répétition en condition plateau, de pratiques artistiques (atelier et workshop) : Danse, théâtre, performance, multimédia.

Véritable laboratoire d’expérimentation tourné vers les enjeux de la scène chorégraphique et théâtrale actuelle, le studio Houlocène est pensé comme espace des corps en mouvement afin d’accompagner la diversité et la vitalité de la création d’aujourd’hui.

Il se donne pour objectif de renforcer et de développer la création chorégraphique et théâtrale contemporaine : lieu de rencontre, de création, d’accompagnement et de transmission autour de transversalités artistiques des arts vivants au plus proche de nos territoires.

Autant de passerelles, entre temps de résidence de création, temps dédié à la pratique et temps de restitution, Houlocène porte haut de nouvelles ambitions au service de la création pour les artistes et compagnies émergents et les formes atypiques du spectacle vivant.

Mise à disposition sous condition pour projets théâtre, danse, performance de compagnies, collectifs et artistes.

Lieu d’exposition et d’expérimentation dédié aux arts plastiques.

Depuis sa création par Emmetrop en 1998, cet espace, implanté à l’Antre Peaux, favorise la production de projets “in situ” conçus spécialement pour le lieu.

Le centre d’art Transpalette permet de déployer une politique engagée et novatrice questionnant l’identité contemporaine et l’état de notre monde. Le Transpalette est un véritable hub, un arrimage flexible de désirs, de savoirs, de connaissances, d’expériences du doute et d’interventions artistiques.

Au cœur de la politique volontariste du Transpalette se placent aussi les enjeux de la transmission et de l’éducation artistique pour tous les publics : mise en place de visites, rencontres avec les artistes, mise à disposition de documents présentant les artistes et les expositions, création d’un centre de ressource consacré à l’actualité des arts plastiques, programmes d’ateliers de pratiques artistiques proposés par des artistes, organisation de voyages thématiques art contemporain animés par des critiques ou des commissaires.

UrsuLaB est unE laboratoire artistique qui s’intéresse au sujet majeur de notre époque, le vivant et les écologies et qui intègre donc les sciences et technologies du vivant à un processus de démocratisation. Le cadre transdisciplinaire des projets développés posent de nouveaux regards sur notre monde, en particulier face à la crise écologique en cours. Actuellement le nombre d’artistes qui adoptent les biotechnologies comme médium est en nombre croissant. Or, contrairement à la majorité des pays voisins, il n’existe en France aucun lieu dédié à ce type de pratiques.
 
Pour tous renseignements, rencontres, collaborations, projets : ursulab@antrepeaux.net
 
PDF : Plaquette de présentation de l'UrsuLab
 
Contenus ressources en lien avec l’UrsuLaB :
Emilia Sanabria et Aniara Rodado 
Anouk Daguin
Sophie Hoyle
 

La galerie du Haïdouc a été créée par Bandits-Mages en octobre 2000 sur le site de l’Antre Peaux.

En complément des temps de projections, d’événements cinématographiques, Antre Peaux offre aux artistes un espace de liberté esthétique et de recherche : le Haïdouc.

Cet espace de production et d’expérimentation vidéo, cinématographique et multi-médias, est transformable en médialab, plateau de tournage ou espace d’exposition.

Les démarches expérimentant les outils de diffusion à l’intérieur même de l’acte créatif y sont vivement encouragées. Ainsi, les projets s’inscrivant dans une politique de pratiques autonomes et expérimentales, du DIY (Do It Yourself) et des fabriques sont favorisés grâce à une conception modulable et ouverte du lieu, ainsi qu’à une souplesse d’organisation fondée sur une capacité d’inventivité et de réactivité. Chacun peut y mener une réflexion individuelle ou collective. Une programmation régulière y est proposée à travers l’invitation d’artistes ou de cinéastes.

Il est relié à deux studios de post-production équipés pour le montage vidéo, le montage son et la post-production. Chaque studio permet aux artistes et aux cinéastes de travailler en autonomie ou d’être accompagnés d’un opérateur de l’équipe.

L’espace pédagogique est dédié à tous les ateliers menés par le Pod Pollinisation (Éducation Artistique et Culturelle) d’Antre Peaux, ou encore par des initiatives locales accueillies sur l’Antre Peaux. Les activités qui s’y déroulent opèrent en conjonction avec les autres entités Antre Peaux : POD Art du Spectacle et POD Arts visuels. 

Salle de diffusion publique — musiques actuelles, danses, théâtre, performance, vidéo cinéma, jeune public, etc — et de résidence de création et accompagnement musiques actuelles

La salle Nadir est en totale adéquation avec la programmation inter, pluri et trans-disciplinaire de l’association Antre Peaux. Un lieu tout à la fois capable d’accueillir un groupe de musique comme une compagnie de théâtre ou de danse pouvant utiliser tout l’espace disponible. Il est aussi un lieu dédié à la création pour les artistes en résidence, et pour les groupes des studios de musiques Usina-Son.

1 + 1 = 3

En 2020, à Bourges (FR), Emmetrop et Bandits-Mages ne s’éclipsent pas pour disparaître mais pour créer une nouvelle entité : Antre Peaux, nom déjà connu pour le lieu où nous avons la joie toujours renouvelée d’accueillir les artistes (musicien-ne-s, platicien-ne-s, performer-euse-s, cinéastes,..), les chercheur-euse-s, les visiteur-euse-s, les anciens et nouveaux publics, les participant-e-s aux activités proposées.

C’est un espace où vous est proposé une programmation multiple et riche de croisements et de frottements. Antre Peaux est là où l’on aime à penser avec et pour une tendresse radicale. Antre Peaux s’attache à devenir une boîte à outils appropriable et modulable, un élaboratoire de la création dédié à l’accompagnement de projets dans les domaines des musiques actuelles et expérimentales, des arts visuels, de la danse contemporaine, de la performance, du théâtre, de la création vidéo, cinématographique et des médias contemporains. Cet ADN profondément curieux et gourmand de tous les grands écarts fait de ce lieu artistique et culturel une convergence d’énergies engagées dans la fabrique de la diversité des scènes artistiques de demain, qu’elles soient de proximité, nationales ou internationales. Tête chercheuse multipolaire, mais aussi un antre, un abri co-participatif pour tous et toutes et prairies pour penser dont l’un des objectifs fondateur est de continuer à imaginer d’heureux dialogues entre la création et les publics. Antre Peaux est soutenu par la DRAC Centre-Val de Loire, la Région Centre-Val de Loire, le Département du Cher et la Ville de Bourges. Plusieurs projets sont soutenus par la Commission européenne.

 

ANTRE PEAUX ET ENSA

L’Antre Peaux (Bandits-Mages et Emmetrop) et l’École Nationale Supérieure d’Art de Bourges (ENSA) ont créé la Plateforme des Arts visuels de Bourges en 2018 pour faire davantage reconnaître leurs actions communes et la place central des Arts Visuels.
En 2019, la Plateforme des Arts Visuels de Bourges a créé La Platerforme Régionale des Arts, Sciences, Technologies et Écologies (La PRASTE) afin de mieux définir les axes de ses actions de recherche, de production et de diffusion et de se situer pleinement au sein d’un réseau national et européen. Le Pôle porte des projets de recherche-création mettant notamment en jeu les médias contemporains et favorisant la diversité des expressions dans le champ des biomédias, l’image-mouvement, de la création sonore et des arts numériques.