Antre Plans Séquence

Découvrez 3 courts-métrages réalisés par Maud Martin, Damien Monnier et Charlie Rojo. Ces 3 réalisateur·rices sont parti·es à la rencontre de l’équipe et de nos dispositifs d’accompagnement en en lien avec la musique, la danse-performance et le multimédia. Ces vidéos seront accessibles à partir du 6 octobre, l’occasion d’en savoir plus sur l’envers du décors et sur les multiples processus créatifs d’artistes accueilli·es à Antre Peaux en 2021-2022.

Dispositif Chorégraphique – Vision & Carte Blanche #5
Réalisation : Maud Martin

La performeuse Caroline Boillet est accueillie en résidence autour de sa création « Vision ». Pendant plusieurs jours et plusieurs sessions, Caroline Boillet et ses interprètes partagent leur travail de recherche chorégraphique. Comment un projet artistique peut-il devenir un outil de transmission pédagogique ? Comment proposer une forme de restitution de ce travail au public ? Dans l’intimité des répétitions et des interventions auprès des étudiant·es des Beaux-Arts de Bourges, une parole se pose sur la pièce en cours et les performances des étudiant·es issues des workshops avec Caroline Boillet.

 

Dispositif Musique – Usina-songes
Réalisation : Charlie Rojo

« Créé en 1995, l’Usina-son est un espace de répétition, d’enregistrement et d’accompagnement musical destiné aux pratiques amateurs et professionnelles, pour tous les groupes de musique de Bourges et de son bassin de vie. Son rôle : permettre aux groupes amateurs ou professionnels de pratiquer, d’être accompagnés et de s’inscrire dans une logique de réseau. Cet espace de répétition active des programmes de formation et d’accompagnement et participe pleinement aux dynamiques de réseaux en Région Centre-Val de Loire. » 

Interventions en répétition, travail scénique, filage et concerts font l’objet d’un travail spécifique pour chacun des trois groupes accueillis. Samuel Perez et François Tanfin, les deux techniciens et régisseurs studios en charge de l’Usina-son, les supervisent et les accompagnent. Tous deux musiciens, ils sont également passés par ce dispositif avec leurs groupes respectifs il y a plusieurs années. À l’aune de cette histoire, qui voit Samuel Perez et François Tanfin passer de l’autre côté du miroir et revenir dans le lieu qui leur aura musicalement servi de tremplin, le film appréhende les multiples matières de l’Usina-son au travers d’histoires sonores et d’histoires de vies.

Le film sera disponible à une date ultérieure, veuillez nous excuser. Prochainement disponible sur la partie ressource. 

Dispositif Multimédia – Peaux Virtuelle
Réalisation : Damien Monnier

Le double virtuel de l’Antre Peaux est similaire à l’original. Le positionnement des bâtiments est identique, mais les structures témoignent d’un vieillissement indéfini, d’un futur dystopique. Le collectif d’artistes Le Nouveau Ministère de l’Agriculture est accueilli en résidence virtuelle au sein de ce lieu. 

La création de leur œuvre se fait à distance, en collaboration avec l’équipe de l’Antre Peaux. Les artistes n’étant pas familières du multimédia, du code et des logiciels d’animation, la résidence constitue en partie une appropriation de ces outils en vue de collaborations avec des personnes qualifiées. Parallèlement, le festival Monde·s Multiple·s, l’exposition Jeu de Mondes et une journée professionnelle dédiée aux NFT habitent l’espace physique de la friche et ses alentours.