Visite commentée #3

Dans les années 1980, Bérurier Noir sont engagés dans des luttes sociales et politiques. Aujourd’hui, les combats contre le racisme, le capitalisme, les violences policières et d’État sont plus que jamais nécessaires et d’autres ont gagné en visibilité ; comme le féminisme, les luttes LGBTQIA+ ou encore l’écologie. 

Les œuvres présentées dans SALUT À TOI dénoncent, militent et mettent à jour ces sujets.

Lors de la  troisième visite commentée, découvrez l’exposition à travers la thématique « Violences raciales et décolonialisme ».

Insurgée à l’époque par la violence dans laquelle notre société s’engouffre à partir des années 1970, la conscience politique punk résonne encore aujourd’hui. Elle se fait entendre  dans les protestations contre les répressions politiques ainsi que les discriminations sociales et raciales à travers le monde. 

Dans un élan politique, les artistes militant·es sont déterminé·es à s’émanciper, visibiliser et conscientiser des faits de dominations à travers leurs productions. Leurs œuvres sont nourries de l’extrême violence des récits du passé et du présent. 

En lien avec l'exposition au Transpalette

dim. 18 févrierdim. 5 mai 2024

Vernissage le samedi 17 février à 18h30

14:0018:00

du mercredi au dimanche

Gratuit

SALUT À TOI | Exposition collective

une proposition de Julie Crenn

SALUT À TOI réunit un ensemble d’archives des Bérurier Noir et les œuvres d'artistes issu.e.s d’horizons différents. Salut à toi manifeste une continuité des luttes, des années 1980 à aujourd’hui. L’exposition retrace aussi l’histoire du groupe qui a durablement marqué la scène punk rock. Par l’histoire des Bérus s’exprime une survie graphique : la nécessité collective de dénoncer les violences d’État, les injustices et les oppressions systémiques qui perdurent dans le temps. On ne dissout pas un mouvement, on ne dissout pas une révolte.  Les [...]

+
#