Choir of Kin

More informations

Séance d'écoute le vendredi 15 décembre à 18h30 - Gratuit

Installation ouverte le samedi 16 et dimanche 17 décembre, entrée gratuite
Visible de 14h à 18h

partners

Choir of Kin est une performance audiovisuelle du collectif Transformative Narratives, faisant dialoguer écologie, biologie, queer et théorie de la musique avec des notions queer de kinship (filiation) et notre relation à l’environnement. À partir des recherches scientifiques sur la symbiose et les formes de vie collectives, le projet remet en question l’individualisme et propose des stratégies de mutualisation, de construction de mondes sympoïétiques* et de soin radical. En mettant l’accent sur la polyphonie et l’utilisation de clusters**, un bio-système spéculatif est créé, utilisant les sons de diverses formes de vies. Ce Choir of Kin est un système de défense dissonant et résilient qui cherche à faire face aux traumatismes générationnels et environnementaux.

Le 15 décembre 2023, le collectif organisera une séance d’écoute immersive où le processus et les résultats du projet de recherche seront présentés. Les visiteur·euses sont invité·es à expérimenter les mondes sonore et visuel que le collectif a construit avec ses collaborateur·rices humain·es et non-humain·es. Les deux jours suivants, il sera possible de visiter l’installation issue de cette performance.

*Terme utilisé par Donna Haraway dans Staying with the Trouble (2016), signifiant “faire avec”. Contrairement aux modèles autopoïétiques qui postulent l’existence d’êtres fermés s’auto-équilibrant, la sympoïèse part du constat de leur interpénétration et de leur ouverture foncière.
** Résonance de plusieurs notes jouées simultanément. 

TRANSFORMATIVE NARRATIVES

Transformative Narratives (collectif fondé par Tony Wagner et Lena Kuzmic) crée des expériences performatives et audiovisuelles en construisant des mondes transdisciplinaires. En reliant des histoires, en façonnant des personnages et en donnant un aperçu de paysages imaginaires, le collectif cherche à déchiffrer les forces de transformation individuelles et le pouvoir de la croissance collective et du soin radical. Le mutualisme et les stratégies symbiotiques sont à la fois le thème central des recherches et les méthodologies qui y sont appliquées pour allier musique expérimentale, arts visuels et textes. Les projets initiés révèlent la queerisation des relations et des notions de filiation, tissant des histoires personnelles dans des expériences performatives partagées.

Tony Wagner (iel/il), musicien·ne et artiste, établit des connexions entre les sons doux et hostiles tout en ouvrant la voie à l’exploration du soin et de l’exaltation. Abordant la perte, la luxure, la douleur, le désir, la joie queer et la transformation, les pièces sonores, textuelles et performatives de Tony visent des formes d’intensité. Dans ses productions musicales, les samples vocaux assemblés avec sensibilité et agrémentés de textes parlés sont contrastés par de la noise rythmique aux voix distordues et glitchées. En tant que cofondateur·rice du label musical Tender Matter, Tony promeut et met en lumière le travail des artistes queer, non-binaires, trans et non-conformes aux normes de genres dans la musique électonique.

Lena Kuzmich (iel/pas de pronoms) est un·e artiste multidisciplinaire non-binaire. Son travail remixe des fragments photographiques et vidéographiques, esquissant des conceptions de mondes multi-espèces. Les paysages imaginatifs, les représentations hybrides de corps et la technologie deviennent un portail dépassant les idées reçues sur le monde et nos identités. Dans le cadre de sa pratique, Lena s’efforce d’avoir une approche transdisciplinaire avec des recherches basées sur la multidisciplinarité. Iel collecte de manière éclectique des contenus scientifiques, artistiques, sociaux, populaires, alternatifs et mythico-historiques pour créer des mondes sous forme de collages, à l’aide de logiciels d’édition. Le found footage se conjugue à ses créations et photographies personnelles pour constituer de nouveaux contextes et de nouvelles histoires. L’imagerie issue de forums “obscurs” rencontre celle des bases de données scientifiques dans le but de démanteler les hiérarchies scientifiques et les récits culturels restrictifs.